5 astuces pour vaincre la peur du dentiste

Déc 12, 16 5 astuces pour vaincre la peur du dentiste

Plus de la moitié des Français aurait une appréhension avant d’aller consulter un spécialiste dentaire. Cette crainte peut dans certains cas virer à la véritable phobie ! Voici cinq conseils pour améliorer votre rapport avec ce praticien à l’origine de tant de cauchemars.

#1 – Vous rendre dans un cabinet qui vous rassure

 

Un cadre rassurant favorise bien évidemment un état d’esprit apaisé. Il en existe beaucoup, comme par exemple le centre dentaire ADN, qui vous propose un espace relativement moderne. Vous vous sentirez ainsi en confiance, ce qui est un grand pas en faveur de la réduction de vos appréhensions.

Du simple détartrage à la parodontie, en passant par la pose de couronnes dentaires ou le traitement des caries, il est important que le cabinet dans lequel vous passerez vos consultations soit conforme à vos attentes. Un endroit où les cris des patients qui vous précèdent résonnent jusque dans la salle d’attente n’est pas fait pour quelqu’un qui a peur du dentiste !

#2 – Utiliser le visuel

Huile sur toile représentant un homme entrain de se faire arracher péniblement une dent

Certains praticiens permettent à leurs patients de suivre pas à pas l’évolution des soins qu’ils leur prodiguent. Il est alors possible pour eux de regarder à travers un miroir ou un écran vidéo les gestes du spécialiste à l’intérieur de leur bouche.

Se rendre ainsi compte que rien n’est si terrible et que tout se déroule calmement peut avoir un impact positif sur l’état d’esprit. Votre phobie pourra de cette manière se retrouver relativement apaisée, et vous serez en mesure d’aller consulter votre dentiste en étant plus serein.

#3 – La sédation

Ce terme est utilisé pour l’usage de sédatifs. Avec des tranquillisants ou une méthode intraveineuse à l’aide par exemple de la diazanalgésie (plus d’informations ici), vous serez placé dans un état où vous ne vous rendrez même pas compte qu’on vous prodigue des soins dentaires.

Décontracté, vous serez ainsi en mesure d’aborder vos consultations dentaires de la meilleure manière possible. Elles ne vous apparaîtront plus comme un obstacle infranchissable et vous pourrez enfin vous faire soigner les dents sans stress.

De fait, votre peur du dentiste n’aura plus lieu d’être : en étant relativement déconnecté de la réalité, vous sortirez du cabinet sans même vous être rapproché d’un état d’anxiété. On a pu remarquer que les personnes étant soumises à la sédation arrivaient petit à petit à ne plus en avoir besoin.

#4 – Le suivi psychologique

Phobie du dentiste

Une psychothérapie peut être également la solution à votre problème. En étant progressivement immergé dans des situations de plus en plus stressantes, vous serez en mesure de sortir petit à petit de votre zone de confort. Vous vous habituerez à diminuer vos réactions d’anxiété en étant mis face aux situations qui vous font peur chez le dentiste.

Les psychiatres peuvent également prescrire l’usage de médicaments anxiolytiques, antidépresseurs ou bêtabloquants. Ce genre de traitement médical d’appoint peut être utile. En général, la psychothérapie est longue et réclame de la part du patient un véritable travail sur lui-même.

Mais à l’issue de celle-ci, la phobie est évacuée, a priori sans risque de retour. De fait, la consultation du praticien n’est plus un problème et ne suscite plus d’appréhension : il s’agit d’une solution durable qui mérite d’être étudiée et tentée.

Il est même possible de pratiquer l’hypnose (visitez ce lien pour découvrir une analyse du phénomène), qui offrirait un moyen de soigner la phobie en profondeur, tout en ayant des vertus cicatrisantes particulières…

#5 – Pratiquer l’anesthésie générale

Cette situation est en général réservée à ceux qui ont besoin de subir des opérations relativement lourdes telles que l’extraction de plusieurs dents. Si vous optez pour cette méthode, vous serez intubé et généralement gardé en observation pour la nuit.

Le fait d’être suivi et observé permet de rassurer la personne ainsi endormie. Par ailleurs, c’est l’occasion pour le dentiste de régler plusieurs problèmes en une seule intervention. N’ayant plus besoin de revenir dans l’immédiat pour recevoir de nouveaux soins, vous serez d’autant plus rassuré.

Répondre