Les symptômes les plus fréquents du mal de gorge

Fév 03, 21

Un virus est à l’origine du mal de gorge dans la plupart du temps. Plusieurs signes peuvent alerter lorsque cela se produit. Ceux-ci peuvent se traduire par des picotements ou des difficultés à avaler. Parfois, le sujet souffrant a de la fièvre. Découvrez les symptômes les plus courants du mal de gorge.

Douleur à la gorge

C’est le symptôme le plus fréquent du mal de gorge. La douleur se manifeste de différentes façons, notamment par des picotements et une déglutition difficile. Avec cette dernière, on parle de dysphagie, c’est-à-dire d’une sensation de blocage au passage des nourritures après la déglutition. L’irritation peut s’accompagner d’une envie régulière de tousser.

Aussi le plus souvent, cette douleur dans la gorge peut être associée à une angine qui peut être d’origine virale ou bactérienne. Cette inflammation des amygdales implique de consulter rapidement si l’irritation s’accompagne d’un malaise soudain. Une douleur pharyngée prononcée et l’apparition d’une fièvre soudaine sont aussi un signe de complication.

Des voix enrouées

Les troubles de la voix sont également un indice à ne pas négliger en cas de mal de gorge. Ils se manifestent le plus souvent par une sensation d’avoir une grosseur dans la gorge. Parfois, la voix change complètement au point de ne plus pouvoir émettre du son.

Les voix enrouées sont principalement dues à une inflammation du larynx. Alors, on parle de laryngite qui peut s’accompagner de maux de gorge et de fièvre s’il résulte d’une infection virale. Le tabagisme et l’allergie font partie aussi des causes fréquentes de laryngite. Sinon, le changement de la voix est causé par une sollicitation extrême des cordes vocales.

Apparition de tâches rouges ou blanches dans la gorge

Lorsque la tâche est de couleur rouge, on l’associe à une érythémateuse. La muqueuse apparaît plus rouge que d’ordinaire suite à une forte inflammation du pharynx. Les symptômes courants de cette infection sont des maux de gorge prononcés et des migraines. Parfois, le sujet peut avoir mal à l’oreille, voire fiévreux.

La tache blanche correspond à une angine blanche ou érythémato-pultacée. On ne parle pas d’une gorge blanche à proprement parlé avec ce symptôme, mais plutôt d’un constat d’un enduit pultacé blanc grisâtre. Celui-ci parsème les amygdales pour faire apparaître des taches d’une couleur blanchâtre. En plus du mal de gorge, le patient peut être sujet à des étourdissements ou des maux de tête.

De la fièvre

Les maux de gorge sont courants et parfois sans gravité. D’ailleurs, ils s’apparentent plutôt à un symptôme d’un trouble plutôt qu’une maladie en soi. Le mal peut par ailleurs disparaître quelques jours plus tard sans besoin de traitement lourd.

Si en revanche, le trouble persiste après 5 jours, il faut consulter sans tarder un médecin. La consultation est d’autant importante en cas de suspicion d’angine. Cette dernière est à l’origine de nombreuses gênes comme la difficulté à parler et une grande fatigue.

Dans certains cas, elle peut entraîner des vomissements et fait apparaître des ganglions dans le cou. Pour cette situation, ce sera au médecin de décider sur le traitement approprié. Néanmoins dans la majorité des cas, on privilégie un traitement à base d’antibiotique. Il peut être associé à des médicaments antipyrétiques pour abaisser la fièvre.

Répondre